Bouturer l'Ailleurs
voyageur jardinier cherchant des boutures de conversation a l'autre bout du monde, associer la connaissance à la beauté du geste de l'homme sur la terre nourricière

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Février 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728 

Rubriques

argentina
Bali rice
Bolivia
cambodge
Chile
Colombia
Ecuador
la rumba maraichere malienne
laos
les arachides se ramassent a la pelle au senegal
les ignames beninois
Madagascar
madagascar akory
Peru
toute une salade cubaine
Uruguay
vietnam

Sites favoris

christophecousin
kokopelli
viacampesina
alter echos
aurythmedelafrique
terre et humanisme

intimité avec les mangues! pas vous?

 

 

intimité avec les mangues! pas vous?

 

 

 Fleuriste, paysagiste puis éducateur, j'ai passé des années à marcotter des compétences, à cueillir des rires à l'ombre des pétales.

je reprends mon baluchon dans la géographie des impressions, le voyage avec ses experiences plurielles nous révèle le travail fantastique des mains de l'homme sur la terre pour se nourrir.

 

 Chaque pays, chaque peuple a son propre langage pour le décrire, le transmettre et mobiliser les savoirs.

 Une diversité et une richesse qui me pousse à raconter ces histoires de plantes à travers le monde, je veux apprendre à planter le riz, les patates douces, le manioc etc........

 

 Laissons nous nous surprendre et nous cultiver afin de renouveler notre regard sur la communauté des hommes.

 

 

Taro

 

 

 

 

 

Un des rares moments de bonheur qu'un homme connait en voyage est le moment ou il rencontre les yeux d'un autre homme devant deux verres de bière !! ..... le thé en fait partie aussi!

un proverbe nous dit: celui qui est d'un village, a une richesse, s'il va dans un autre, il en a deux

je vous souhaite bon semis le long de mes rencontres, sur la route! j'utiliserai le velo, mes pieds, le bus et mes mains !!!! 

                  

à mes deux fils antoine et clement

"Je voudrais des gros mots boeufs des mots attelés pour voir ma ligne d'horizon et m'y tracter

Des verbes forts et des noms turcs des conjonctions et des articles à me réunir terre et ciel

Des propositions relatives à la liberté qui les sème et plante sur le champ que quoi dont 

Que quoi donc arrive à l'heure pile où le jour ou la nuit tombent juste si ce n'est pas demain la veille

D'abord inventer les sillons les trucs étranges et les façons de me rassembler ciel et terre."

Valérie Rouzeau  dans   VA OU  editions Le temps qu'il fait, je l'offre à mes deux fils Antoine et Clement 

 

Aux dernières nouvelles de mon pied (il n'a pas aimé l'accident de moto) mon medecin m'a interdit tout depart avant janvier ! cool !!!!!  une sagesse m'envahit et prenons la vie du côté le plus serein

 

                                                                  

 



Publié à 13:00, le 1 janvier 2015, Ségou
Mots clefs : manguier
Lien

Muchos pocos hacen un mucho

"Muchos pocos hacen un mucho", c'est ce proverbe espagnol qui a aiguisé ma curiosité et fait réflechir sur le titre de mon carnet de voyage et ma démarche litteraire. j'ai peint un campesino travaillant dans son champ d'action, celui qui nourrit.

"Quiere decir que muchas personas haciendo un poquito cada una o poniendo un grano de arena hacen mas que una sola haciendo su mayor esfuerzo"

ce sont les petits ruisseaux qui font les grands fleuves, en d'autres termes!

l'appel est plus fort, je retourne dans la forêt tropicale, dense, vierge, primaire, équatoriale, ombrophile, humide. l'amazonie avec ses 6 millions de km2 entre le tropique du cancer et du capricorne, s'étend sur 9 pays.

je fais comme le caméléon qui prend la forêt pour une cabine d'essayage comme dit sylvain Tesson, je pars pour 7 mois me mettre au vert multicolore....

 



Publié à 13:00, le 31 décembre 2014,
Mots clefs :
Lien

A Salento, on s est faire un bon café

 

Rencontre de Don Elias  propriétaire d une finca organico de café colombien, nous avons la chance d avoir Elias comme guide de sa ferme. Il y met toute sa générosité colombienne pour nous faire connaître son travail sur 4 hectares de caféier 

les percolateurs italiens en service au village de Salento

don Elias expliquant son café.            Caféier 

après la cueillette des fruits rouges, il faut ôter la peau et ensuite les deux amandes seront laver dans l eau et reposer toute une nuit pour être sécher au soleil pendant 10  jours

La seconde peau jaune sèche cet tes fois ci sera ôter dans un moulin ci dessous, les grains optenus seront prêts à l exportation, la torréfaction est faite selon les méthodes de chacun des pays, le café italien est réputé ici.

Elias m explique qu une partie de sa production part à la coopérative locale. Son café est bio et en est fier,  pour lui, il est important de produire sain. Il a deux variétés : arabica et colombien et il ajoute avec beaucoup d humour que le café est comme les humains, la peau est différente selon la variété mais l intérieur est le même .....

Sa visite est bien rodée , et pour la dégustation nous réalisons la torréfaction 



Publié à 22:53, le 8 août 2014 dans Colombia, Salento
Mots clefs :
Lien

Sur les traces de Humbold

Pour les amoureux du vert, la nature est généreuse ici

Une curieuse plante grimpante avec des fruits étonnants 

Les paysans traient les vaches dans les champs

Une des curiosités de cette vallée est le "palmas de cera" Ceroxylon quindivense. Il peut mesurer 50metres de haut et vivre 100 ans. Humbold l avait déjà remarqué lors de sa visite dans la grande colombie ancienne.



Publié à 22:25, le 8 août 2014 dans Colombia, Salento
Mots clefs :
Lien

Cartagena la reine du soleil

Carthagena, une ville du soleil dont les rayons penetrent jusqu au coeur des maisons et des gens,

Son accent creole lui va bien mais ou sont les cocotiers ? certainement sur les plages

On deniche un bar cool, la salsa distille ses couleurs. les patrons l ont appeles " les ultimos moicanos" a cause de la speculation immobiliere , ils veulent garder la vie de quartier et resistent. un rendez vous quotidien le soir avant d aller danser, une belle maniere de s echauffer les jambes..

 

Le rhum se boit avec un jus de citron/sel dans la bouche puis un peu d eau fraiche

Le Cafe Havana est un peu comme le New Morning a Paris, une entite incontournable, tout le gratin colombien y vient s y encanaille mais la musique et bonne et en vivo. superbes musiciens et des mojios pour adultes super buenos



Publié à 15:46, le 3 août 2014 dans Colombia, Carthagène
Mots clefs :
Lien
<- Page précédente